Des protocoles hormonaux
pour planifier et grouper les mises-bas

06 Février 2014
Mis à jour le : 
10.12.2014 à 14 h 15

Soumis à la délivrance d’une ordonnance dans le cadre d’un Programme Sanitaire d’Elevage, les protocoles de groupage des chaleurs permettent aux éleveurs de planifier et grouper les mises-bas, tout en s’affranchissant de la détection des chaleurs. Eliacoop propose aux éleveurs 3 protocoles hormonaux différents : le dispositif vaginal bovin et l'éponge vaginale caprine de Ceva Santé Animale et l’implant auriculaire bovin de MSD Santé Animale.

Les protocoles hormonaux permettent de maîtriser les cycles en synchronisant la venue en chaleur d’un lot de femelles en vue d’une insémination sur chaleur induite à un moment choisi par l’éleveur.
Eliacoop est habilitée, dans le cadre d’un Programme Sanitaire d’Elevage (PSE), à prescrire et délivrer les médicaments sur ordonnance et à réaliser les protocoles hormonaux de groupage des chaleurs dans les élevages bovins et caprins adhérents, à la condition expresse que 2 visites du cheptel soient réalisées par notre Vétérinaire Conseil sur une période de 5 ans. La première visite est obligatoire avant la délivrance de l’ordonnance. Les groupages de chaleurs s’anticipent et se programment sur rendez-vous avec votre inséminateur.

Le dispositif vaginal pour bovins

Ceva est depuis plus de 30 ans un spécialiste des dispositifs intra vaginaux imprégnés de progestérone. Ce dispositif bi-matière est fait d’un squelette en polyamide recouvert d’un élastomère innovant en santé animale : l’EVA (Athyle Vinyle Acétate) pour une libération rapide et constante de la progestérone. Une fois posé, il assure un bon contact avec la muqueuse vaginale et procure la libération contrôlée de 1,55 g de progestérone naturelle pendant 7 jours.
En association avec la prostaglandine naturelle de Ceva, ce dispositif assure la synchronisation des chaleurs et l’ovulation des femelles cyclées. Ajoutée au protocole, la PMSG permet également l’induction et la synchronisation des chaleurs des femelles non-cyclées.


Le protocole de maîtrise de l’oestrus est le suivant :
1. mettre en place un dispositif de progestérone pendant 7 à 9 jours,
2. injecter 25 mg de dinoprost  24h avant le retrait du dispositif vaginal,
3. injecter de la PMSG au retrait du dispositif. Le dosage est fonction de la race et de l’âge.
4. inséminer systématiquement entre 48 et 56 heures après le retrait du dispositif.

L’implant auriculaire pour bovins

9 ans après la suppression de l’œstradiol, les laboratoires MSD Santé Animale (anciennement Intervet) proposent depuis janvier 2013 une solution de synchronisation des chaleurs par implant.



Le protocole de maitrise de l’oestrus est le suivant:
1. Mettre en place l’implant auriculaire pendant 9 à 11 jours.
2. Injecter 500 µg de cloprostenol 48h avant le retrait de l’implant
3. Selon le lot, injecter de la PMSG 400 UI, 500 UI ou 600 UI au retrait de l’implant
4. Selon le lot, inséminer en aveugle 48 heures après le retrait du dispositif ou sur chaleurs observées
5. Ne pas utiliser sur des vaches gestantes ou dans les 60 jours post-partum

L’éponge vaginale de Ceva pour caprins

La méthode est utilisable toute l’année sur chèvres et chevrettes. Le protocole complet comprend la pose d’une éponge, dispositif intra vaginal, d’une Prostaglandine (0,2 ml de cloprosténol) et d’une PMSG. Le suivi du protocole demande beaucoup de rigueur de la part de l’éleveur : les produits doivent être conservés au frais (4°C) et à l’abri de la lumière. Les horaires de traitement et les dosages de la posologie hormonale doivent être respectés. Deux Techniciens vous secondent dans l’organisation et le suivi du protocole hormonal : votre inséminateur, également un Technicien de Conseil Elevage, notre partenaire pour le suivi de la reproduction des élevages caprins.


Le protocole de maitrise de l’oestrus est le suivant:
1. mettre en place une éponge dosée à 45 mg de FGA pendant 11 jours,
2. injecter par voie intramusculaire 0,2 ml de cloprosténol 9 jours après la mise en place de l’éponge,
3. injecter de la PMSG 9 jours après la mise en place de l’éponge. Le dosage est fonction de la production.
4. inséminer après détection à 43 +/- 2 heures après le retrait de l’éponge.

Dans les 30 heures (au maximum) qui suivent le retrait de l’éponge, l’éleveur doit présenter un bouc (isolé depuis deux mois au moins des femelles), afin de détecter les chaleurs. Les chèvres non vues en chaleurs seront destinées à la saillie naturelle. L’éleveur devra attendre 20 jours pour introduire le bouc auprès des femelles inséminées, afin de garantir la paternité.


Eliacoop recommande le groupage des chaleurs pour une meilleure organisation de la reproduction en élevage. Retrouvez toutes les informations et conseils de nos techniciens dans l'espace "Conseil et suivi de fertilité" de notre site.

Vous recherchez
un technicien
près de chez vous
 
Newsletter
Newsletter
  • FB
  • Youtube
  • RSS